Tempête Zeus

Suite au passage de la tempête Zeus en date du 6 mars 2017, de nombreux dégâts ont été constatés. Toutefois, cet évènement n’est pas reconnu comme étant une catastrophe naturelle.
En effet, le Préfet du Morbihan informe, dans une circulaire du 22 mars 2017, que les phénomènes tels que le vent, la grêle ou la neige ne relèvent pas de la procédure d’indemnisation des catastrophes naturelles. Ces évènements relèvent uniquement du champ assurantiel et sont couverts par des produits proposés et souscrits auprès des compagnies d’assurance (garantie “tempête, grêle et poids de la neige).
Vous devez déclarer dans les meilleurs délais, vos sinistres auprès de vos compagnies d’assurance. La délivrance d’un certificat administratif par les services de la mairie, attestant du jour, de l’heure et des caractéristiques de l’évènement climatique, peut permettre de faciliter vos démarches, en cas de besoin.
Seules les inondations, quelle qu’en soit l’origine (ruissellement, débordement, coulées de boue, remontée de nappe phréatiques), sont éligibles à la procédure de catastrophe naturelle, sous certaines conditions. Les biens doivent notamment être assurés, et l’intensité exceptionnelle du phénomène faire l’objet d’un rapport des services compétents. L’avis de Météo-France est sollicité dans ce cas de même que celui de la DREAL de Bretagne (service de prévision des crues).